La Gelée royale

Les bienfaits de la Gelée Royale

La gelée royale est une substance sécrétée par les abeilles durant une partie de leur vie. Elle nourrit les larves des abeilles les 3 premiers jours de leur existence mais elle est surtout destinée à nourrir la reine. La gelée royale associe des propriétés anti-oxydantesanti-inflammatoiresantibactériennes et stimulantes.
Ses bienfaits sur notre santé sont d’une grande efficacité. En effet, la gelée royale renforce les défenses immunitaires, stimule notre mémoire, prévient la formation des rides et aide à traiter le diabète de type 2.
Découvrez comment la gelée royale est fabriquée, quelles sont ses vertus et comment l’utiliser pour bénéficier de ses bienfaits.

gelée royale gélules

Comment les abeilles fabriquent la gelée royale ?

Contrairement au miel ou au pollen, la gelée royale n’est pas d’origine végétale. Elle est sécrétée par le système glandulaire céphalique des abeilles ouvrières occupant les fonctions de nourrice du couvain et de la reine.

Le développement de ces glandes commence lorsque la jeune abeille a 3 jours d’existence. Les glandes libèrent les premières sécrétions à compter du 6ème jour puis elles synthétisent les enzymes indispensables à la production de gelée royale à partir du 9ème jour et s’atrophient vers le 15ème jour. La production de gelée royale est conditionnée par une protéine jouant un rôle physiologique déterminant la vitellogénine, dont la synthèse est optimisée par un régime riche en pollen.

La gelée royale constitue la nourriture des larves ouvrières et des faux-bourdons (les mâles de la colonie) de leur éclosion jusqu’au 3ème jour de leur existence. Elles sont ensuite nourries par les régurgitations des ouvrières riches en pollen fermenté. La gelée royale est surtout réservée à nourrir les larves destinées à devenir reine. Ainsi, de sa naissance jusqu’à la fin de sa vie, la jeune reine est alimentée exclusivement avec de la gelée royale.

Comment l’apiculteur récupère la gelée royale ?

Des techniques particulières permettent aux apiculteurs généralement spécialisés dans cette opération, d’obtenir des quantités significatives de gelée royale au sein de colonies d’abeilles en bonne santé. Ces techniques se basent sur les conditions naturelles de production de gelée royale par les abeilles : les futures reines sont élevées dans des cellules plus grandes, les cellules royales et moins nombreuses que les cellules destinées aux larves des ouvrières.

Les abeilles ne produisent de reine que si la colonie doit essaimer, c’est-à-dire lorsqu’un essaim décide de quitter la ruche pour aller s’établir ailleurs, ou si la reine est morte.
Les cellules royales sont intéressantes car elles contiennent bien plus de gelée royale que les cellules des ouvrières et elles sont remplies en abondance pendant 6 jours en gelée royale par les abeilles.

Technique de production de la gelée royale

Pour obtenir de la gelée royale en quantité suffisante, l’apiculteur trompe les abeilles en les confinant dans un secteur de la ruche auquel la reine n’a pas accès grâce à une grille spéciale qu’il met en place. Cette grille est appelée « grille à reine ». Privées des phéromones de la reine, les abeilles se croient orphelines. L’apiculteur positionne alors des cadres contenant des alvéoles artificielles correspondant à la taille des alvéoles destinées aux futurs reines.
Il place ensuite une larve âgée de moins de 24h dans chacune des alvéoles. La grille empêche la reine d’accéder à ces alvéoles pour tuer les larves introduites.
Les abeilles, se croyant orphelines, comme elles le feraient naturellement, élèvent les larves installées par l’apiculteur et produisent de la gelée royale pour les nourrir. Elles produisent alors en quantité de la gelée royale au prix d’une dépense métabolique importante que l’apiculteur extrait avec une seringue ou une pompe à aspiration.
Cette technique délicate et minutieuse, permet de recueillir en moyenne par colonie 800 g de gelée royale en une saison et justifie le coût du produit mis sur le marché en petite quantité.

Quels sont les critères de qualité d’une gelée royale ?

La production mondiale de gelée royale est dominée par la Chine Taiwan et l’Amérique du Sud. Des analyses polliniques des échantillons montrent que des gelées royales d’origine asiatique sont souvent reconditionnées ou falsifiées et présentées comme européenne voire françaises. Il est donc important et nécessaire de toujours s’assurer de l’origine géographique de la gelée royale, du type de traitement qu’elle a subi avant de la consommer.

En France la production annuelle de gelée royale est d’environ 3 tonnes pour 175 tonnes consommées par des particuliers ou par l’industrie. La demande est donc bien supérieure à l’offre française.

La production de gelée royale en France

En 1995, des apiculteurs spécialisés ont créé une association défendant un produit français de qualité, le Groupement des Producteurs de Gelée Royale ou GPGR, et une marque garantissant au consommateur l’origine et la qualité du produit, GRF-Gelée royale française. Les apiculteurs GPGR sont contrôlés régulièrement sur les conditions de production, d’hygiène et de commercialisation de la gelée royale produite. Le logo de la marque GRF-Gelée royale française garantie le respect d’une alimentation naturelle des abeilles qui contient du miel et du pollen excluant une alimentation composée de sucre de betterave ou de canne. La marque GRF-Gelée royale française assure le consommateur d’une gelée royale de qualité, pure et n’ayant subi ni congélation ni transformation. Son prix est certes plus élevé que des produits d’exportation mais il se justifie par la haute technicité de production, par l’engagement éthique des apiculteurs à travailler dans le respect des abeilles et la qualité exceptionnelle de la gelée royale proposée.

Quelle est la composition de la gelée royale ?

La gelée royale est une substance gélatineuse, blanche à jaune pâle, d’une saveur acide et à peine sucrée. Son odeur caractéristique rappelle celle du phénol.

Elle contient de l’eau, des glucides, des protéines, des lipides, des minéraux et des oligo- éléments auxquels s’ajoutent des vitamines, des enzymes et de l’acétylcholine, un neurotransmetteur de la mémoire lorsqu’elle est fraîche.

Les glucides, comme dans le miel, sont dominés par le glucose et le fructose. Les protides contenus dans la gelée royale sont surtout des acides aminés et les lipides sont composés en majorité d’acides gras. L’ensemble des minéraux et oligo-éléments sont le potassium, le phosphore, le sodium, le soufre, le calcium, le magnésium, le zinc, le sélénium, le cuivre et le fer. Les vitamines appartiennent principalement au groupe B. La gelée royale est le produit naturel le plus riche en vitamine B5.

Les bienfaits santé de la gelée royale

La gelée royale associe de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé. Elle est antioxydante, antibactérienne, anti-inflammatoire et immuno-stimulante.  Son action est rapide et spectaculaire sur l’organisme. Ainsi, dès la première prise, la gelée royale a un effet dynamisant et revitalisant qui redonne la pêche et le moral. Il faut cependant être raisonnable sur la dose absorbée en respectant à la lettre les posologies au risque d’être une véritable pile électrique.

La gelée royale aide à retrouver la forme et à renforcer le système immunitaire

La gelée royale est associée depuis des siècles en Asie à la préparation de boissons tonifiantes. Elle contribue à lutter contre la fatigue physique ou intellectuelle souvent à l’origine du stress et de l’anxiété. Ses effets stimulants sont souvent assimilés à ceux du ginseng, de la propolis, de la vitamine C ou de l’Acérola. La gelée royale possède une activité immuno-modulatrice qui en fait un complément alimentaire indispensable en hiver pour prémunir l’organisme des infections saisonnières bénignes comme le rhume.

La gelée royale contribue au bon fonctionnement du cerveau et stimule la mémoire

La gelée royale est un excellent stimulant intellectuel. Elle contient notamment des vitamines B1 et B5 indispensables au bon fonctionnement du cerveau. Lorsqu’elle est fraîche, la gelée royale est riche en acétylcholine, un neurotransmetteur essentiel pour les fonctions cognitives et le système nerveux. La gelée royale améliore le mental, contribue au traitement de l’anorexie et de la dépression, ainsi qu’à l’augmentation de la performance intellectuelle et de la mémoire.

La gelée royale lutte contre le vieillissement des cellules

La gelée royale est un excellent revitalisant cellulaire. Utilisée depuis des millénaires, elle permet de prévenir le vieillissement prématuré de la peau et de limiter l’apparition et le développement des rides. La gelée royale hydrate la peau, traite les irritations cutanées, favorise la cicatrisation, accélère le renouvellement cellulaire, stimule la synthèse de collagène et lutte contre le vieillissement cutané.

La gelée royale, une alternative naturelle pour améliorer le diabète de type 2

Un certain nombre d’études ont démontré que la consommation de gelée royale dans le cas d’un diabète de type 2 améliore la glycémie à jeun, l’HbA1c et les taux sanguins de triglycérides, de cholestérol, de HDL, de LDL, de VLDL et d’Apo-A1. Les spécialistes ont ainsi communiqué sur le fait que la gelée royale semble être une alternative naturelle pour améliorer le diabète de type 2. Toutefois d’autres études sont encore nécessaires pour confirmer les bienfaits de la gelée royale sur le traitement du diabète.

Quelles sont les contre-indications de consommation de la gelée royale ?

La gelée royale est contre-indiquée chez les personnes allergiques au miel, au pollen et à la propolis ainsi qu’en cas d’allergie aux piqûres d’abeille. La gelée royale, par son action stimulante est, selon le principe de précaution, ne doit pas être consommée par toute personne à risque de cancer hormonaux dépendants car elle peut s’avérer néfaste. En effet, elle entraînerait une augmentation de la prolifération de cellules tumorales impliquées dans le cancer du sein.

Il est également préférable, en cas de grossesse ou d‘allaitement, de ne pas consommer de gelée royale car elle est loin d’être anodine et peut entraîner la modification de l’expression de 260 gènes. La gelée royale est aussi contre-indiquée chez les bébés et les enfants de moins de 6 ans.

Où acheter une gelée royale de qualité ?

La gelée royale a une saveur plutôt âcre. C’est pourquoi, elle est généralement commercialisée sous forme d’ampoules ou de gélules, parfois mélangée à du miel et de la propolis. Cependant, les mélanges sont souvent réalisés avec des gelées royales de très mauvaise qualité, importées sans véritable traçabilité de leurs origines. Il est donc préférable pour profiter pleinement de ses bienfaits de privilégier l’achat et la consommation d’une gelée royale fraîche, issue d’un circuit court et si possible de qualité bio ou GPGR. La gelée royale fraîche doit être conservée au réfrigérateur et être consommée dans les 12 mois à partir de la date de mise en conditionnement. Il est donc important de vérifier qu’une date limite de consommation est présente sur le pot de gelée royale acheté.

Posologie et dosage d’une cure de gelée royale fraîche

Les pots de gelée royale fraîche sont accompagnés d’une très petite cuillère qui permet de doser la quantité à prendre. Selon les besoins, une cuillère rase ou légèrement bombée est recommandée. Ceci correspond à des doses entre 250 mg et 1 g. Il est fortement conseillé de ne pas dépasser 1 g par jour chez l’adulte car la gelée royale a des effets stimulants et une vitalité excessive pourrait être néfaste sur la santé.
Cette dose maximum doit être réduite de moitié chez l’enfant de plus de 6 ans et sur avis médical par précaution.

Pour consommer la gelée royale et assurer une absorption efficace par l’organisme, il faut la prendre à jeun en plaçant la petite cuillère dosette à l’envers sous la langue. Attendre ensuite 30 s pour avaler sa salive et la gelée royale. Le goût âcre de la gelée royale n’est pas toujours apprécié. Ainsi un jus de fruit, une tartine voire simplement un verre d’eau, consommé tout de suite après avoir avalé le produit naturel fera passer le goût que certains trouvent désagréable.

Une cure de gelée royale est conseillée 2 fois par an à chaque grand changement de saison, à la fin de l’hiver et en début d’automne, pendant 1 mois dans le respect des contre-indications.

Quelle gelée royale choisir ?

La gelée royale fraîche est la forme idéale pour bénéficier pleinement de ses vertus sur votre santé. Privilégiez un produit issu d’un circuit court et de qualité bio ou produit par un apiculteur adhérant au Groupement des Producteurs de Gelée Royale ou GPGR. En effet, la marque GRF-Gelée royale française garantit au consommateur l’origine et la qualité du produit.

Vous pouvez vous procurer de la gelée royale fraîche directement chez un apiculteur producteur mais il sera probablement plus facile d’en acheter en magasins spécialisés. Des marques françaises de produits de la ruche proposent également de la gelée royale de qualité en vente directe, en magasins bio ou en ligne. Elle est proposée en petite quantité dans une boîte avec une très petite cuillère qui vous aidera à doser vos prises pendant votre cure. Quel que soit le vendeur ou le producteur, assurez-vous de l’origine de la gelée royale, qu’elle a bien été stockée dans un endroit froid et que son acheminement jusqu’à vous, dans le cas d’une commande en ligne ou à distance, est prévu dans un emballage réfrigéré sans rupture de la chaîne du froid.

Email
Facebook
Twitter
Pinterest

Les autres articles publiés par mémé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.