Le Romarin

Les bienfaits du Romarin sur la santé

Les principales propriétés médicinales du Romarin sont utilisées pour tonifier la circulation du sang, soigner l’inflammation de la vésicule biliaire, lutter contre les états de surmenage, mais aussi pour prolonger la beauté du teint.

Brins de Romarin

Quels sont les bienfaits du Romarin ?

Le Romarin a une action stimulante et tonique pour améliorer la circulation du sang en particulier la circulation cérébrale. En effet, ses propriétés antioxydantes ont un effet bénéfique sur l’activité cérébrale et améliorent ainsi la mémoire.
Les propriétés antioxydantes du Romarin sont également efficaces pour lutter contre l’asthénie, c’est-à-dire une fatigue liée au surmenage physique ou intellectuel, raffermir la peau et réguler la sécrétion de sébum.
Son action stimulante sur la fonction biliaire et son effet tonifiant sur le foie en font un atout pour soigner de nombreuses affections de type congestion du foie, inflammation de la vésicule biliaire ou paresse de l’estomac.
En usage externe, le Romarin s’utilise en bain fortifiant pour les enfants et les convalescents ou calmant contre les douleurs des rhumatismes.

Comment utiliser le Romarin pour bénéficier des bienfaits de cette plante médicinale ?

La tisane de Romarin, un tonique digestif

Le Romarin favorise la digestion, régule les lipides, améliore la circulation sanguine et aide à l’évacuation de la bile. Une cure de tisane de Romarin au Printemps ou à l’Automne est une solution simple et efficace pour stimuler et décongestionner le foie et la vésicule biliaire au changement de saison.
Préparer une tisane de Romarin :
〉Dans 1 litre d’eau bouillante, faites infuser 20 g à 30 g de Romarin cueilli dans la nature, récolté dans votre jardin ou acheté dans un magasin spécialisé en vrac.
Laissez infuser 10 mn.
Buvez une tasse de tisane de Romarin après chaque repas pendant une vingtaine de jours à chaque changement de saison.

♥ Si vous avez l’habitude de boire votre infusion sucrée, le miel est une option à retenir. En effet, le Miel de Romarin, le Miel d’Acacia, le Miel de Citron ou le Miel de Thym sont réputés pour faciliter la digestion. C’est idéal pour conjuguer les propriétés de la plante infusée avec celles contenues dans le Miel.

L’infusion de Romarin pour combattre la fatigue et stimuler le corps et l’esprit

Le Romarin combat la fatigue et le stress en procurant une grande énergie. Il est également efficace pour renforcer la mémoire, stimuler le corps et améliorer le flux sanguin dans le cerveau. Une infusion de Romarin, consommée régulièrement vous aidera à retrouver l’énergie dont vous avez besoin.
Préparer une infusion de Romarin :
〉Dans une grande tasse de type mug, faites infuser dans l’eau bouillante 5 g de Romarin ou 1 sachet d’une marque bio de bonne qualité. Laissez infuser environ 10 mn.
Buvez cette tisane de Romarin 2 à 3 fois par jour pendant 4 semaines.

♥ Si vous aimez sucrer votre infusion, optez pour du Miel de Lavande, du Miel de Tilleul, ou du Miel de Romarin. Ils contribueront eux aussi, par leurs propriétés calmantes et antistress à vous apaiser et vous redonner de l’énergie grâce notamment au retour d’un sommeil de qualité.

Un bain de Romarin : fortifiant, stimulant et antidouleur

Un bain de Romarin est bénéfique pour soulager les rhumatismes, combattre la fatigue ainsi que pour stimuler la circulation sanguine. Il est préférable de prendre ce bain le matin, car il pourrait nuire à votre sommeil du fait de ses propriétés stimulantes.
Préparer un bain de Romarin :
〉Préparez une infusion concentrée avec 50 à 60 g de Romarin par litre d’eau.
〉Faites bouillir le Romarin pendant une bonne vingtaine de minutes.
〉Filtrez ensuite le mélange avant de l’ajouter encore chaud à l’eau de votre bain.

Plongez-vous ensuite dans votre bain aromatique et profitez de ce moment privilégié autant de temps que vous le souhaitez.

Les bienfaits du Romarin sur la peau

Le Romarin est particulièrement bénéfique pour les peaux matures. En effet, les vertus antioxydants de la plante médicinale sont efficaces pour raffermir la peau et atténuer les rides.
Quant aux peaux grasses, les propriétés astringentes et purifiantes du Romarin permettent de resserrer les pores dilatés, d’assainir l’épiderme et de réguler la sécrétion de sébum.

Une lotion de Romarin pour raffermir ou assainir sa peau

Réaliser une lotion de Romarin :
〉Préparer une décoction concentrée de Romarin avec 60 g de Romarin pour 1 litre d’eau.
〉Faites bouillir le Romarin jusqu’à que l’eau réduise de moitié puis laissez refroidir.
〉Filtrer ensuite la préparation et la verser dans un flacon ou une petite bouteille préalablement nettoyée à l’eau bouillante.

Pour les peaux matures, utilisez régulièrement cette lotion pour raffermir la peau votre visage et prévenir les premières rides.
Pour les peaux à tendance grasse, nettoyez votre visage avec cette lotion de Romarin pour le purifier d’un excès de sébum, le matin ou le soir après vous être démaquillée.

Huiles essentielles de Romarin, laquelle choisir ?

Il existe 3 huiles essentielles de Romarin. Leur usage dépend des propriétés principales qu’elles contiennent.

L’huile essentielle de Romarin à camphre

Relaxante musculaire, tonifiante nerveuse, expectorante, mucolytique et antalgique, l’huile essentielle de Romarin à camphre est utilisée pour soigner le torticolis, les rhumatismes et fluidifier les sécrétions lors d’un rhume ou d’une bronchite.

L’huile essentielle de Romarin à cinéole

Expectorante et mucolytique, l’huile essentielle de Romarin à cinéole est utilisée pour traiter l’encombrement des bronches.

L’huile essentielle de Romarin à verbénone

Les propriétés de l’huile essentielle de Romarin à verbéone permettent de soigner notamment le cholestérol et les dysfonctionnements hépatiques.

Comme toutes les huiles essentielles, l’usage des huiles essentielles de Romarin est déconseillé aux Femmes enceintes et allaitantes, aux Bébés de moins de 3 ans, aux Enfants de moins de 6 ans et aux Femme enceintes de moins de 3 mois.

Où se procurer, acheter du Romarin ?

Cueillir le Romarin à l’état sauvage

Présent sur l’ensemble du bassin méditerranéen, le Romarin affectionne les terrains calcaires et les régions arides. On le trouve à l’état sauvage dans les collines de Provence, mais aussi cultivé ou dans nos jardins comme plante condimentaire pour parfumer nos plats tels que les grillades, les civets ou les ragoûts. La période de récolte du Romarin s’étend du mois de Juin au mois d’août en fonction du niveau de floraison et de l’exposition de la plante. C’est un arbrisseau touffu de près d’un mètre de hauteur. Ses tiges ligneuses d’un vert vif sont densément couvertes de feuilles opposées linéaires et coriaces. Les grandes fleurs bleu pâle se groupent à la base des feuilles jusqu’au sommet des rameaux. Toute la plante dégage une odeur aromatique rappelant à la fois le camphre et l’encens.

Comment cueillir le Romarin ou les plantes sauvages ?

Les plantes destinées à être séchées ne doivent en aucun cas être lavées pour conserver leurs propriétés médicinales. C’est pourquoi, il est préférable de cueillir le Romarin comme toutes les plantes sauvages, loin des sources de pollution. Évitez les bords de routes ou chemins, les friches industrielles ou urbaines ainsi que les champs de culture non biologique à cause des pesticides et des engrais. Ramassez la quantité de Romarin dont vous avez besoin sur plusieurs plantes, avec modération et sans arracher les racines. Nettoyez au fur et à mesure les débris d’autres plantes afin de ne conserver que la plante qui vous intéresse. Placez votre cueillette dans un panier, un sac en papier ou en tissu et prenez soin de ne pas écraser ni comprimer les plantes car elles risquent de se faner ou de subir un début de fermentation.

Comment faire sécher le Romarin ou les plantes sauvages ?

Le séchage du Romarin ou des plantes sauvages doit s’effectuer rapidement après la cueillette pour éviter qu’il s’abime et perde ses principes actifs. Placez les rameaux de Romarin récoltées sur un support où l’air peut circuler librement, à l’ombre en extérieur ou dans un endroit sec et ventilé en intérieur.

Comment conserver le Romarin ou les plantes sauvages séchées ?

Lorsqu’il ne reste plus aucune trace d’humidité, placez les branches de Romarin séchées dans une boîte en carton/métal ou dans un bocal propre n’ayant pas contenu précédemment un produit dont il aurait gardé l’odeur et fermant hermétiquement. Vous pouvez ensuite consommer le Romarin sec pendant un an sachant que les effets actifs de la plante disparaissent avec le temps.

Comment cultiver le Romarin dans son jardin ou sur son balcon ?

Le Romarin se cultive en pleine terre ou en pot. Il aime le soleil et les sols rocailleux. Il résiste à la sécheresse et au froid. Vous pouvez acheter un arbrisseau de Romarin ou des graines chez un horticulteur ou simplement récupérer un plan avec ses racines en pleine nature. Le Romarin n’a pas besoin d’être arrosé sauf en cas de forte sécheresse.

Si vous optez pour l’achat de graines de Romarin, réalisez les semis entre avril et juin sous abri tempéré. Replantez les plants de Romarin à l’automne, en les espaçant de 10 cm environ pour permettre aux plants de se développer. Pour l’entretien, enlevez régulièrement les mauvaises herbes autour des pieds et taillez les branches après la floraison en automne.

Si vous préférez bouturer un Romarin sauvage : Coupez une extrémité de tige de 15 cm. Dégagez les fleurs et feuilles à la base de la tige pour ne laisser que les feuilles au sommet du rameau. Placez la bouture de Romarin dans un pot rempli de terre pour semis, puis arrosez. Installez le pot à l’ombre dans un lieu bien abrité et laissez pousser. Le Romarin n’a pas besoin d’être trop arrosé, il ne craint pas le soleil et la chaleur.

Où acheter du Romarin ?

Vous pouvez acheter du Romarin directement chez un producteur de plantes aromatiques ou médicinales, de préférence cultivées en Bio ou, sur certains marchés auprès d’herboristes qui souvent proposent des plantes sauvages récoltées et séchées avec soin. Le Romarin peut aussi s’acheter en vrac dans des magasins Bio, des herboristeries ou en sachet vendu par des marques d’infusion en grandes surface, en magasin spécialisé ou sur Internet. Idéalement, achetez du Romarin bio.

Email
Facebook
Twitter
Pinterest

Quiz sur les plantes médicinales

Les autres articles publiés par mémé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.