La Sarriette

La Sarriette, une plante aux multiples vertus

La sarriette est une plante aromatique et médicinale présente dans le sud de l’Europe et en Afrique du Nord. Elle est utilisée en cuisine, en phytothérapie et en aromathérapie.
La Sarriette pousse sur des terrains arides du bassin méditerranéen. On la trouve à l’état sauvage, cultivée ou dans nos jardins. La période de récolte de la Sarriette se situe de Juillet à Août en fonction du niveau de floraison.
Les feuilles de Sarriette sont couramment utilisées en cuisine pour relever des grillades et parfumer des plats à base de féculents, de fèves et de haricots car elle évite les ballonnements. Une astuce à retenir pour se régaler sans subir les conséquences néfastes de ce genre de plats !

les vertus médicinales de la sarriette

Quels sont les bienfaits de la Sarriette ?

La Sarriette a des vertus digestives et antispasmodiques. On la prescrit pour lutter contre les digestions difficiles, les crampes d’estomac et pour stimuler les estomacs paresseux.
Carminative, elle a la propriété de chasser les flatulences, de favoriser l’évacuation des gaz et d’empêcher les fermentations intestinales. Cette vertu est d’ailleurs utilisée depuis l’Antiquité dans tous les plats de la cuisine méditerranéenne à base de petits pois, de féculents, de fèves et de haricots.
La Sarriette aide également à soigner les petites plaies et peut être utilisée pour des bains de bouche et l’hygiène buccale.
L’huile essentielle de Sarriette, quant à elle, a des propriétés anti-infectieuses et stimulantes du système immunitaire. Elle est prescrite contre les infections bactériennes ou les infections parasitaires, les infections intestinales, pulmonaires ou cutanées.
La Sarriette est enfin anti-oxydante, c’est-à-dire qu’elle permet de protéger notre organisme et de diminuer le risque de contracter de nombreuses pathologies.

Comment utiliser la Sarriette et bénéficier de ses vertus ?

La Sarriette en infusion, tisane pour faciliter la digestion

Rien de tel qu’une bonne tisane de Sarriette pour favoriser sa digestion.
Préparer une infusion de Sarriette :
〉Dans 1 litre d’eau bouillante, faites infuser 50 g de Sarriette sèche pendant 10 mn environ.
Buvez 1 tasse de cette infusion après chaque repas.

♥ Si vous souhaitez sucrer votre tisane, préférez utiliser du miel comme le miel d’Acacia, le miel de Thym ou le miel de Romarin. En effet, les propriétés digestives de ces plantes, également contenues dans le miel, contribueront à faciliter votre digestion.
Vous pouvez aussi utiliser la Sarriette en cuisine, en particuliers dans les plats un peu difficile à digérer car elle évite les ballonnements.

Une décoction de Sarriette pour soigner les aphtes ou soulager les maux de gorge

Préparation d’une décoction de Sarriette :
〉Mettez à bouillir 1 litre d’eau et ajoutez 50 g de Sarriette fraîche ou sèche.
〉Faites réduire pendant 30 mn.
〉Filtrez ensuite la décoction et laissez refroidir.
〉Conservez le mélange dans une bouteille préalablement lavée à l’eau bouillante au réfrigérateur.

Pour les aphtes, utilisez la décoction en bain de bouche 2 à 3 fois par jour jusqu’à la guérison.
Pour les maux de gorge, utilisez la décoction en gargarisme. Elle vous soulagera de l’inflammation.

Où trouver, acheter de la Sarriette ?

Cueillir la Sarriette à l’état sauvage

Si vous séjournez ou vivez en Provence, vous pouvez ramasser la Sarriette à l’état sauvage en pleine floraison entre Juillet et Août. Dans cette région, elle porte le nom de Pèbre d’Aï. Elle a une préférence pour les sols calcaires et adore le soleil. C’est un arbrisseau de 10 à 40 cm de hauteur dont les tiges ligneuses portent de nombreuses petites feuilles vertes allongées et des fleurs blanches en grappe. On peut parfois confondre la Sarriette avec le Thym mais en observant les plantes il est facile de les différencier. En effet, le Thym a, quant à lui, des feuilles d’un gris-vert et des fleurs roses. Le plant de Sarriette a également une allure plus élancée que le Thym.

Comment cueillir la Sarriette ou les plantes sauvages ?

Les plantes sauvages destinées à être séchées ne doivent en aucun cas être lavées pour conserver leurs propriétés médicinales. C’est pourquoi, il est préférable de cueillir la Sarriette, comme toutes les plantes sauvages, loin de toutes sources de pollution. Éloignez-vous des bords de route ou chemin, des friches industrielles ou urbaines ainsi que des champs de culture non biologique à cause des pesticides et des engrais qui pourraient s’y trouver.
Il est important de respecter la Nature, c’est pourquoi récoltez la Sarriette sur plusieurs plantes et avec modération sans arracher les racines. Nettoyez les résidus d’autres plantes afin de ne conserver que la plante qui vous convient. Disposez votre cueillette dans un sac en papier ou en tissu sans écraser ni comprimer les plantes car elles risquent de se faner ou de s’abimer et perdre ainsi leurs principes actifs.

Comment faire sécher la Sarriette ou les plantes sauvages ?

Le séchage de la Sarriette ou des plantes sauvages doit s’effectuer rapidement après la cueillette pour éviter que la plante s’abime et perde ses propriétés. Répartissez les plantes récoltées sur un support où l’air circule librement, à l’ombre en extérieur ou dans un endroit sec et ventilé en intérieur.

Comment conserver la Sarriette ou les plantes sauvages séchées ?

Dès que la Sarriette récoltée est bien sèche, stockez la dans un récipient neutre de toute odeur et propre comme une boîte en carton, en métal ou dans un bocal. Vous pourrez consommer la Sarriette en bénéficiant de toutes ses propriétés médicinales et aromatiques pendant un an. Au-delà, la Sarriette est toujours consommable mais ses principes actifs diminueront avec le temps.

Comment cultiver la Sarriette dans son jardin ou sur son balcon ?

La Sarriette se plante en pleine terre ou en pot. Elle a besoin d’être exposée au soleil et dans une terre légère et caillouteuse. Elle doit être arrosée les premiers jours de la plantation pour l’aider à se développer mais ensuite uniquement en cas de forte chaleur. Vous pouvez acheter un arbrisseau de Sarriette ou des graines chez un horticulteur ou simplement récupérer un plant avec ses racines en pleine nature. Si vous optez pour l’achat de graines de Sarriette, prévoyez de les semer en Avril ou Mai.

Où acheter de la Sarriette ?

Vous pouvez acheter de la Sarriette chez un producteur de plantes aromatiques ou médicinales, de préférence cultivées en Bio. Sur certains marchés, auprès d’herboristes qui souvent proposent des plantes sauvages récoltées et séchées avec soin. Dans des magasins Bio, des herboristeries, des marques d’infusion en grandes surfaces, en magasins spécialisés ou sur Internet. Idéalement, achetez de la Sarriette bio.

Email
Facebook
Twitter
Pinterest

Quiz sur les plantes médicinales

Les autres articles publiés par mémé

2 réponses

  1. 5 stars
    Justement j’en ai trouvé aujourd’hui près des gorges de trévans, ca sent très bon 🙂

  2. Merci pour ton commentaire 😉 Effectivement tu es en Provence et la Sarriette doit être encore en floraison. N’hésites pas à en cueillir pour cet hiver, elle te sera très utile !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.