La Sauge officinale

La Sauge officinale

Aucune plante n’a connu une telle célébrité durant les siècles. Son nom latin Salvia signifie « plante qui sauve ». Chez les Gaulois, comme chez tous les peuples anciens, la Sauge était considérée comme une plante capable de guérir toutes les maladies. Aujourd’hui encore, les propriétés de la Sauge officinale sont utilisées pour soigner, soulager, apaiser, stimuler l’organisme.

feuilles sauge officinale

Quels sont les bienfaits de la Sauge officinale ?

Les propriétés digestives de la Sauge officinale stimule les fonctions de l’estomac et du foie, lutte conte les digestions difficiles, dissipe les ballonnements, soulage les crampes et les brûlures d’estomac.
En décoction, ajoutée à un bain chaud, la Sauge officinale calme les douleurs rhumatismales.
Excellent tonique, la Sauge officinale est conseillée en cas d’épuisement physique ou moral (asthénie), de dépression ou pendant une convalescence à la suite d’une longue maladie.
La Sauge officinale produit des phytoestrogènes (oestrogènes végétaux) et possède des propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques. C’est pourquoi, elle est efficace pour régulariser les cycles menstruels et calmer les douleurs des règles.
Traditionnellement utilisée pour traiter les transpirations excessives, la Sauge officinale apaise la fréquence et l’intensité des bouffés de chaleur et des sueurs nocturnes ressenties par les femmes pendant la ménopause.
La Sauge officinale témoigne aussi d’une action hypoglycémiante en diminuant le taux de glucose à jeun dans le sang. Le vin de Sauge est d’ailleurs très recommandé aux diabétiques.
Antiseptique et anti-inflammatoire, la Sauge officinale peut également être utilisée en bain de bouche ou en gargarisme pour traiter les inflammations de la bouche tels que les aphtes, les gingivites ou les maux de gorge.
Enfin, des études auraient démontré que la Sauge serait efficace pour le traitement des cas légers et modérés de la maladie d’Alzheimer. Son principe résiderait dans l’amélioration de la transmission de l’influx nerveux dans le cerveau ainsi que dans la diminution du stress oxydatif et des réactions inflammatoires.

Précautions et contre-indications dans l’usage de la Sauge officinale

La Sauge officinale est contre-indiquée pendant la grossesse, l’allaitement, en cas d’antécédents de cancers hormono-dépendants (cancer du sein notamment), et pour les personnes souffrant d’épilepsie.
La Sauge officinale contient de la Thuyone, également présente dans l’Absinthe. Il est donc recommandé de ne pas consommer plus de trois tasses d’infusion de Sauge officinale par jour sans dépasser deux semaines de traitement.

La Sauge officinale, comme toute substance active, a des effets indésirables si les doses recommandées ne sont pas respectées : nausées, vomissements, bouffées de chaleur, accélération des battements du cœur, vertiges et convulsions.
Si vous êtes sous traitement, il est préférable de consulter votre médecin avant de prendre de la Sauge officinale aussi bien par voie interne qu’externe.

Utiliser la Sauge officinale pour bénéficier de ses bienfaits

Comment faire une infusion de Sauge officinale ?

L’infusion de Sauge officinales est utilisée pour stimuler la digestion, soulager les douleurs des règles, mais également pour retrouver de l’énergie en période de grosse fatigue ou pour diminuer les symptômes de la ménopause.
Préparer une tisane de Sauge officinale :
〉Dans 1 litre d’eau bouillante, faites infuser 15 g à 20 g de feuilles de Sauge officinale soit l’équivalent de 5 feuilles par tasse.
Laissez infuser 10 mn avant de consommer l’infusion.

Règles douloureuses : Buvez une tasse de tisane de Sauge officinale après chaque repas pendant la période des règles.
Ménopause (bouffées de chaleur et sueurs nocturnes) : Buvez une tasse de tisane de Sauge officinale au coucher pendant vingt jours maximum.
En cas de fatigue ou convalescence : Buvez une tasse de tisane de Sauge officinale après chaque repas pendant vingt jours maximum.

♥ Si vous aimez boire votre infusion sucrée, pourquoi ne pas essayer le miel ? En effet, le Miel de Bruyère, le Miel d’Acacia, le Miel de Tilleul ou le Miel de Thym sont réputés pour favoriser la digestion, soulager les spasmes et tonifier l’organisme. C’est idéal pour conjuguer les propriétés de la plante infusée avec celles contenues dans le Miel.

Comment faire une décoction de Sauge officinale ?

La décoction de Sauge officinale est destinée, en bain de bouche à soigner les aphtes ou les gingivites, en gargarisme, elle soulage les maux de gorge.
Préparer une décoction de Sauge officinale :
〉Dans un litre d’eau, ajoutez 100 g de feuilles de Sauge officinale. Faites bouillir pendant 5 min. Laissez infuser environ 10 mn. Filtrez ensuite la préparation et versez-la dans une bouteille préalablement nettoyée à l’eau bouillante.

Utilisez cette préparation de Sauge officinale en bain de bouche ou en gargarisme sans toutefois dépasser vingt jours de traitement.

Un bain de Sauge officinale, tonifiant et calmant

Un bain à la Sauge officinale est bénéfique pour soulager les douleurs rhumatismales et tonifier l’organisme en cas de fatigue. Il est préférable de prendre ce bain le matin, les propriétés stimulantes de la Sauge pouvant perturber votre sommeil.
Préparer un bain à la Sauge officinale :
〉Préparez une infusion concentrée avec 50 g de feuilles de Sauge officinale par litre d’eau.
〉Faites bouillir la préparation pendant une vingtaine de minutes.
〉Filtrez ensuite le mélange avant de l’ajouter, encore chaud, à l’eau de votre bain.

Il est alors temps de vous plonger dans votre bain aromatique et de profiter de ce moment privilégié pour vous détendre.

Recette du Vin de Sauge : tonifiant et hypoglycémiant

Il existe 2 méthodes pour fabriquer un Vin de Sauge : à chaud ou à froid.
Préparation Vin de Sauge à Chaud
〉Faites bouillir dans 1 litre de vin rouge ou blanc, 80 g de feuilles séchées de Sauge officinale
〉Laissez macérer la préparation 48 heures
〉Filtrez et conservez en bouteille

Préparation Vin de Sauge à Froid
〉Laissez macérer dans 1 litre de vin blanc muscat, 100 g de feuilles séchées de Sauge officinale pendant 10 jours
〉Filtrez et conservez en bouteille

Pour un effet tonique sur l’organisme : Prendre 2 à 3 cuillères à soupe de Vin de Sauge après les repas pendant vingt jours maximum.
Pour une action hypoglycémiante (diabète) : Boire 2 verres de Vin de Sauge par jour pendant 20 jours maximum

Cueillir, conserver, acheter de la Sauge officinale

Comment reconnaître la Sauge officinale ?

La Sauge Officinale est en sous-arbrisseau de 50 cm environ de hauteur. Elle pousse à l’état sauvage dans les milieux arides du Midi et dans l’ouest du bassin méditerranéen. Elle est cultivée dans le monde entier comme plante condimentaire et médicinale. Ses rameaux dressés portent des feuilles opposées, allongées, d’un vert grisâtre et feutrées de poils blancs. Ses petites fleurs d’une couleur violette sont groupées au sommet de la tige. Les feuilles et les sommités fleuries dégagent une odeur camphrée très aromatique, qui s’adoucit au séchage.

La Sauge officinale ne doit pas être confondue avec la Sauge sclarée, originaire quant à elle, du Proche-Orient. Celle-ci se caractérise par de larges feuilles gaufrées et de longues inflorescences rose pâle. En caressant les fleurs, les doigts s’enduisent d’une substance visqueuse à l’odeur de muscat. La Sauge sclarée est cultivée en champ dans le Midi de la France. On l’emploie en parfumerie comme fixateur des parfums mais c’est surtout pour son huile essentielle qu’elle est connue. En effet, la Sauge sclarée n’est pas neurotoxique et ne contient pas de thuyone comme l’huile essentielle de la Sauge Officinale, d’ailleurs non autorisée à la vente.

Quand et comment récolter la Sauge officinale ?

Les plantes destinées à être séchées ne doivent en aucun cas être lavées pour conserver leurs propriétés médicinales. C’est pourquoi, il est préférable de cueillir la Sauge officinale comme toutes les plantes sauvages, loin des sources de pollution. Évitez les bords de routes ou chemins, les friches industrielles ou urbaines ainsi que les champs de culture non biologique à cause des pesticides et des engrais.

On récolte la Sauge officinale de Juin à Août. Durant cette période, ramassez la quantité de feuilles de Sauge officinale dont vous avez besoin sur plusieurs plantes, avec modération et sans arracher les racines. Nettoyez au fur et à mesure les débris d’autres plantes afin de ne conserver que la plante qui vous intéresse. Placez votre cueillette dans un panier, un sac en papier ou en tissu et prenez soin de ne pas écraser ni comprimer les plantes car elles risquent de se faner ou de subir un début de fermentation.

Comment faire sécher la Sauge officinale ?

Le séchage de la Sauge officinale comme toutes les plantes sauvages doit s’effectuer rapidement après la cueillette pour éviter qu’elle ne s’abime et perde ses principes actifs. Placez les tiges et feuilles de Sauge officinale récoltées sur un support où l’air peut circuler librement, à l’ombre en extérieur ou dans un endroit sec et ventilé en intérieur.

Comment conserver la Sauge officinale ?

Lorsqu’il ne reste plus aucune trace d’humidité, placez les tiges ou les feuilles de Sauge officinale séchées dans une boîte en carton/métal ou dans un bocal propre n’ayant pas contenu précédemment un produit dont il aurait gardé l’odeur et fermant hermétiquement. Vous pouvez ensuite consommer la Sauge officinale séchée pendant un an, sachant que les effets actifs de la plante disparaissent avec le temps.

Où acheter de la Sauge officinale ?

Vous pouvez acheter de la Sauge officinale directement chez un producteur de plantes aromatiques ou médicinales, de préférence cultivées en Bio ou, sur certains marchés auprès d’herboristes qui souvent proposent des plantes sauvages récoltées et séchées avec soin.

La Sauge officinale peut aussi s’acheter en vrac dans des magasins Bio, des herboristeries ou en sachet vendu par des marques d’infusion en grandes surface, en magasin spécialisé ou sur Internet. Idéalement, achetez de la Sauge officinale bio.

Email
Facebook
Twitter
Pinterest

Quiz sur les plantes médicinales

Les autres articles publiés par mémé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.